Comment faire du référencement naturel pour son site internet

Comment faire du référencement naturel pour son site internet

Le référencement naturel, ou plus communément appelé SEO pour Search Engine Optimization, est un bon moyen pour une entreprise de positionner son offre dans le cycle d’achat des acheteurs.

En effet, la nouvelle génération d’acheteurs est fortement digitalisée et 80% d’entre eux font un parcours en toute autonomie avant de contacter un fournisseur potentiel.

Et où cherchent-ils avant tout ? sur les moteurs de recherches (Google principalement en France), d’où l’intérêt pour les entreprises de mettre en place du référencement naturel pour leur site internet.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel se distingue des techniques publicitaires internet par le fait que l’on ne paye pas pour apparaître sur les moteurs de recherche. On ne parle alors plus de publicité (qui est une forme de référencement, mais payant) mais de positionnement.

L’objectif d’un bon référencement naturel est de positionner son entreprise sur la première page des résultats des moteurs de recherches (Google, Bing, Yahoo, Yandex…) afin d’être vu par les acheteurs.

Le référencement naturel doit alors générer du trafic qualifié afin d’offrir de nouvelles opportunités d’affaires.

Un acheteur qui recherche une solution ou un produit, après avoir tapé son expression dans le moteur de recherche, va consulter les résultats qui l’amèneront sur des pages du site internet d’entreprises.

La légitimité du référencement naturel par rapport au référencement payant

Contrairement au référencement payant qui est de la publicité (adwords, google shopping…) le référencement naturel crédibilise l’entreprise dans son domaine d’expertise puisque c’est la qualité du contenu interprété par Google qui fera que l’entreprise sera vue ou non par l’acheteur.

Au delà de l’aspect technique du référencement naturel au niveau de l’algorithme « Google », qui privilégie la qualité du contenu d’une page pour afficher les résultats, c’est également la perception donnée à l’acheteur qui est déterminante.

Si votre entreprise a un bon SEO, c’est que le contenu du site internet correspond à la recherche de l’acheteur, et celui-ci va donc créditer votre entreprise d’une certaine légitimité dans son univers métier.

Il n’y a qu’un clic, que permet le SEO, entre attribuer une certaine légitimité à votre entreprise et visiter la page correspondant à la recherche.

Le référencement naturel positionne donc l’entreprise comme une source légitime et capable de répondre à la recherche spécifique de l’acheteur, plutôt que comme une entreprise capable « d’acheter » de la publicité pour VENDRE ses services ou produits (ce que tout le monde peut faire si il en a la capacité financière).

« Feriez-vous plutôt confiance à un dentiste faisant de la publicité en 4×3 dans la rue pour attirer des clients, ou à celui qui a la réputation de faire du bon boulot ?…on ne confie pas à n’importe qui ses dents… »…c’est le même schéma pour l’acheteur BtoB qui attend une solution à un problème; le référencement naturel participe activement à ce levier psychologique.

 

Comment faire du référencement naturel

Au delà de la technique, le référencement naturel demande une préparation plus pointue que la publicité traditionnelle , puisque l’enjeu n’est plus de promouvoir un service ou un produit mais de répondre à une recherche précise et à proposer un contenu qui correspond à cette recherche.

Tout l’art du référencement naturel est de plaire à Google et à l’acheteur simultanément pour convertir celui-ci en contact qualifié.

Le référencement naturel demande une analyse précise des solutions apportées par votre entreprise et de les traduire en thématiques de recherches.

Pour élaborer sa stratégie SEO, on peut déjà réaliser les actions suivantes :

  1. Définir quelles solutions ou produits nous souhaitons vendre,
  2. Analyser comment les acheteurs recherchent ces produits ou services,
  3. Lister les expressions principales relatives aux recherches,
  4. Identifier des déclinaisons d’expressions susceptibles d’être recherchées pour affiner le SEO,
  5. Construire les pages correspondantes, avec un contenu qui respecte les critères de référencement Google, en incluant la sémantique des expressions de recherche,
  6. Soumettre le contenu aux moteurs de recherche pour l’indexation.

Structurer son approche du référencement naturel permet de formaliser sa stratégie digitale et d’avoir une vision claire des domaines d’activité que l’on souhaite « vendre » et les faire apparaître dans les résultats de recherche sur les moteurs utilisés par les acheteurs.

 

Référencement naturel, SEO, site internet

 

Qu’attendre du référencement naturel en termes de business ?

Depuis l’arrivée du digital au sein des entreprises, le référencement naturel est un canal supplémentaire pour générer des leads ou des opportunités directes par de l’appel entrant.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à multiplier par deux son chiffre d’affaires ni à générer des leads au point de ne plus exploiter les autres canaux de prospection.

L’apport en leads (contacts qualifiés) du référencement naturel est directement dépendant du cycle d’achats des acheteurs et de la maturité du projet. Toutefois, avec un bon SEO et le volume de recherche sur le plan régional, national ou international, il est impossible de ne pas générer de nouvelles opportunités d’affaires.

Si le référencement naturel n’est pas une solution miracle, il est un bon moyen de déclencher des affaires que les autres canaux n’auraient pas détectées : il faudrait avoir eu la chance de tomber au bon moment pour contacter l’acheteur…

Comment mesurer l’efficacité de son référencement naturel

#1 Les contacts entrants générés par le référencement naturel

Le premier indicateur naturel pour mesurer la performance de son SEO est le nombre de contacts entrants générés par le site internet et qui viennent directement du travail effectué en référencement naturel.

On peut par exemple constater un volume croissant de contacts sur une thématique travaillée en SEO.

 

#2 L’analyse du trafic du site internet

Un deuxième indicateur pertinent est l’analyse du trafic du site internet à partir de Google Analytics , par exemple, afin d’identifier les sources de trafic du site internet. On peut également extraire les pages visitées et quels liens (de résultats de recherche sur les moteurs) ont déclenché la visite.

 

#3 L’analyse des formulaires de contact

La mise en place de formulaires de contact permet de mesurer la qualité des demandes et d’ajuster la visibilité de l’entreprise.

Le volume de formulaires complétés permettra d’estimer la dynamique de visibilité.

Il existe bien entendu d’autres pistes d’indicateurs pour mesurer la qualité de son référencement naturel, mais dans le cadre d’une première approche du SEO, il est préférable de garder un minimum d’indicateurs pour constater les premiers résultats et ouvrir d’autres axes de travail.

 

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie efficace au niveau de votre référencement naturel et commencer à développer vos ventes grâce à internet, vous pouvez nous contacter au 04 72 90 16 26 ou compléter notre formulaire de contact.

 

François Batun
francois.batun@d2bconsulting.fr

Avec une expérience terrain réussie en vente et management commercial de plus de 15 années, François a évolué dans divers secteurs d'activité, dont l'univers du digital. Ancien Directeur Commercial de Région chez KOMPASS International, il a participé au développement de nouvelles solutions digitales et formé les commerciaux aux dernières innovations du webmarketing pour développer le chiffre d'affaires. Depuis la compréhension globale de la stratégie d'entreprise, jusqu'à la traduction de celle-ci en plan d'actions terrain et digitale, il accompagne les dirigeants d'entreprise à l'amélioration de leur performance commerciale.