Combien ça coûte, le référencement ?

Combien ça coûte, le référencement ?

Sans doute une question que tout le monde se pose et à laquelle il n’y a pas de réponse toute faite. Pourquoi ? Parce que tout le monde n’a pas les mêmes objectifs et n’a pas les mêmes produits et services à référencer. Donc le coût du référencement peut différer d’un projet à l’autre, et d’un référenceur à l’autre : tous les référenceurs n’auront pas forcément les mêmes préconisations pour votre projet, la même stratégie et c’est normal !

 

Vos objectifs

Si votre présence web a pour objectif d’avoir une vitrine disponible lorsqu’un prospect recherche votre raison sociale parce que dans votre activité, le contact vient du bouche à oreille, le référencement n’est pas stratégique pour vous.

Si en revanche votre activité est un site e-commerce, vous devrez générer un trafic important pour convertir les visiteurs et la stratégie digitale à mettre en oeuvre sera plus exigeante. Et le coût du référencement devra être prévu dans les budgets.

Dans tous les cas, l’objectif sera plus ou moins ambitieux en fonction également de vos ressources et de votre organisation pour répondre aux prospects et clients en nombre croissant. C’est un coût induit par le référencement qui ne doit pas être négligé.

 

Concrètement, que fait le référenceur ?

Le référencement regroupe les actions permettant à votre présence web d’être plus efficace et plus rentable. Cela suppose que votre nom, votre marque, vos produits soient visibles lorsqu’un utilisateur va faire une recherche dans un moteur de recherche : lorsque vous avez besoin d’informations sur un hôtel à l’autre bout du monde, le réflexe que 90% des gens ont aujourd’hui est d’aller chercher sur un moteur de recherche le nom de l’hôtel avec la ville pour récupérer le site de l’hôtel, des photos, des avis de clients, …

Pour arriver à ce votre contenu soit trouvé, le « référenceur » (la personne qui s’occupe de votre référencement) vérifie plusieurs points :

  • point de vue technique : votre site doit respecter certaines règles techniques pour que les moteurs visitent votre site et qu’il restitue cette information aux internautes
  • point de vue sémantique : ce que vous écrivez sur internet doit être compris par le moteur et l’internaute ; il faut également qu’automatiquement, le moteur associe ce contenu aux mots clés que l’internaute va taper.
  • popularité : un bien grand mot pour dire qu’un site sera plus intéressant s’il y a de nombreux liens vers ce site qu’un site isolé.
  • le positionnement de la concurrence

Ces vérifications permettent de valider que votre présence web correspond à ce que la communauté des référenceurs imagine sur les règles définies par les moteurs de recherche. En effet, ces moteurs ne communiquent pas leurs règles puisqu’elles leur permettent de définir ce qu’est un contenu intéressant, pertinent par rapport à un mot clé le plus « objectivement » possible. Il faut donc tester et découvrir par déduction ce qui marche et ce qu’il faut éviter.

 

Les supports du référencement

Lorsqu’on parle référencement, il existe plusieurs supports : site, blog, page de réseau social, vidéo, … Tous les supports que vous utilisez dans votre stratégie doivent être considérés dans une approche globale de présence web. Une analyse de votre activité, de votre marché, de vos concurrents pourra montrer l’intérêt de développer un nouveau support.

Les optimisations de référencement ne sont pas toutes les mêmes et dépendent du support évidemment. En particulier, le contenu doit être adapté au support. L’audience d’un site web n’est pas forcément la même que celle d’une page de réseau social. Il est essentiel de cibler et différencier vos messages.

On peut également envisager la publicité. Le coût du référencement payant est prévisible et ce qu’il faut dans ce cas, c’est prévoir le budget que l’on est prêt à dépenser en publicité en ligne. Le professionnel du référencement pourra vous conseiller sur ce sujet.

 

Et donc le coût du référencement ?

Comme nous l’avons vu jusque là, le référencement n’est pas une action prédéfinie unique. Le référencement s’adapte à de nombreux paramètres. Il faut donc une étude précise de ces paramètres pour définir le périmètre d’intervention.

Ensuite, le référencement peut être totalement, partiellement ou pas du tout externalisé. Le coût du référencement ne sera donc pas le même suivant la solution retenue. Le mieux est de réfléchir à votre organisation et d’interroger plusieurs prestataires. Le référencement n’est pas une science exacte, l’important est d’établir une relation de confiance avec le référenceur et de faire preuve de souplesse ; les règles dictées par les moteurs de recherche peuvent changer à tout moment et le travail de référencement peut être remis en cause du jour au lendemain.

Bon courage !

Nicolas Bulabois
contact@d2bconsulting.fr

De formation Ingénieur, Nicolas travaille dans le web depuis la fin des années 90 (oui, au XXe siècle, on faisait déjà du web). Avec un rôle de point de contact entre les clients externes, internes et les équipes techniques, il a mené à bien le passage d'un produit papier au tout numérique à travers différents projets web, mais aussi la mise en place d'outils basés sur le web et de processus de production dans différents domaines. Spécialiste en webmarketing, certifié Google Adwords, son objectif est de vous accompagner dans la mise en place de solutions de développement de votre visibilité pour un retour sur investissement maximal.



MENU
Référencement naturel, SEO, SEM, Développement commercial - Lyon, France