E-commerce : optimiser sa fiche produit

E-commerce : optimiser sa fiche produit

Comment augmenter son chiffre d’affaire et sa marge en vente en ligne, sans forcément dépenser beaucoup d’argent en publicité ?

Parmi d’autres, abordons les deux actions suivantes :

  • Améliorer son taux de transformation
    A nombre de visites constant, plus de transformations, c’est plus de ventes, donc plus de chiffre d’affaire.
  • Réduire les retours
    A nombre de ventes constant, moins de retours, c’est plus de marge nette.

Un élément fondamental de votre site impacte ces deux points : votre fiche produit.

Il n’y a pas de fiche produit parfaite ; aussi, énumérons les qualités attendues d’une « bonne » fiche produit :

Le produit : l’élément principal de la fiche.

On peut tout à fait vendre beaucoup avec une fiche produit affreuse.
L’important n’est pas la beauté de la fiche, mais le produit lui-même. Faites comprendre cela  à votre graphiste.

Placez le produit au milieu de la page, prenez toute la place nécessaire à une bonne visualisation, et construisez la fiche autour du produit, et non pas l’inverse.

Plus votre visuel est grand, bien fait et bien visible, moins vous aurez de retours, car le consommateur n’aura pas imaginé le produit : il faut qu’il le visualise parfaitement.

Ne lésinez pas sur les visuels produits : ne vous contentez pas d’une photo mal faite avec un appareil bas de gamme et sans éclairage. Évitez de n’utiliser que de simples détourages et mettez les produits en scènes : un produit en situation augmente considérablement le taux de transformation. Multipliez les photos, les vues agrandies, les vues plein écran. Utilisez la vidéo, les vues 360°, les panoramiques.  Ne vous contentez pas de recopier la photo du concurrent ou la vue médiocre du constructeur.

Les boutons d’actions : l’acte d’achat

Placer le bouton d’ajout au panier à un endroit visible. Ne forcez pas le visiteur à scroller !

Visuellement, le bouton d’action doit être le second élément le plus visible de la fiche.
Utilisez un code couleur pour les actions (positive : acheter, terminer la commande / négative : annuler, revenir, etc)

Si votre produit nécessite une configuration (choix de taille, couleur, etc), indiquez le clairement. Faites tester votre site à des utilisateurs peu expérimentés. Un enfant de 8 ans doit pouvoir passer au panier sans se tromper.
Si votre fiche produit ne passe pas ce test, c’est que vous pouvez nettement augmenter votre taux de transformation en optimisant votre fiche.

La description : les informations dont a besoin le client

Évitez les retours dus à une incompréhension du client. Proposez une description en plusieurs parties : la description commerciale, la description technique et factuelle, les informations sur la manière d’utiliser le produit. N’oubliez pas le mode d’emploi ou la fiche technique si elle existe. Un produit est souvent complexe : mal utilisé, il ne satisfera pas le consommateur.
Ne mentez pas sur les qualités du produit, et n’hésitez pas à décrire ses faiblesses, ses limites.

Enfin, soignez l’orthographe et le vocabulaire : c’est la politesse du rédacteur envers son lecteur.

Les éléments de réassurance : la sécurisation de la transaction.

Précisez clairement votre état de stock et ne mentez pas sur vos approvisionnements. Plus personne ne veut attendre deux semaines pour un article en réassort. Précisez vos modes de livraisons, de paiement, et les conditions de retours et garanties applicables.
Un stock bien géré et des délais de livraisons précis, c’est moins d’annulation de commande, et donc plus de chiffre d’affaire.

 

Vous avez d’autres astuces ? n’hésitez pas à les soumettre via  les commentaires !

Sébastien Galliot
seb@demenageur-site.com


MENU