Stratégie de référencement multi-produit : les 7 points clés

Stratégie de référencement multi-produit : les 7 points clés

Objectifs d’un site multi-produit

Vous avez un site ou projetez d’en avoir un, c’est bien. Mais avez-vous réfléchi à l’objectif de votre site ? Une question essentielle avant de réfléchir au référencement multi-produit !

Un site multi-produit peut être un site e-commerce proposant une gamme de produits variés mais aussi un site vitrine présentant vos produits et/ou services. Dans les deux cas, l’important est de suivre la conversion ; c’est l’objectif principal. Suivant le cas, la conversion peut se traduire par une vente sur une boutique en ligne, ou par une demande de contact pour avoir un prix, des informations supplémentaires, une brochure, … Bref, tout ce qui permet d’obtenir les coordonnées de votre visiteur qui sort alors de l’anonymat.

Il est important également de chiffrer les objectifs avant d’envisager une stratégie de référencement et de se donner un délai. Les effets des actions de référencement arrivent avec plus ou moins de temps suivant la nature de l’action et son ampleur. Bien sûr, cela dépend du budget que vous prévoyez consacrer au référencement.

Les 7 points clés

Contenu, contenu, contenu

Quand on y pense, ce n’est pas vraiment une surprise ! L’essentiel en référencement en 2013 c’est le contenu. C’est la matière première utilisée par les moteurs pour analyser et classer votre site. Les plateformes standard se sont développées largement que ce soit pour du blog ou site vitrine avec WordPress, Joomla, … ou en e-commerce avec Prestashop, Magento, … ; ces plateformes prennent en charge la partie technique du référencement à peu près correctement.

La différence entre les sites se faire donc sur leur contenu. Et pour faire la différence, le contenu doit bien évidemment être unique, original et apporter un plus à l’utilisateur.

Surveiller la duplication

Puisque nous abordons la problématique multi-produit, la vigilance est de mise sur la duplication de contenu. C’est une pratique qui fait fuir les moteurs !! Donc, pour deux produits similaires, soyez créatif pour mettre en avant des mots clés différents, des descriptions très individualisées du titre de la page, aux caractéristiques techniques du produit ou service.

A produit ou service différent, contenu différent ! Encore une évidence !

Faciliter le partage

Un autre élément du référencement multi-produit (ou autre) en 2013, c’est le volet social. Une visibilité sur les réseaux sociaux est importante, encore faut-il que cette visibilité soit réfléchie et pertinente. Cette présence sur les réseaux sociaux sera une source de liens naturels vers votre contenu. Avant de se lancer sur les réseaux sociaux, attention au temps (et donc à l’argent) que cela vous demandera.

La première étape pour tester votre audience est de proposer un outil de partage sur votre site. Il existe de nombreuses extensions sur les plateformes permettant en quelques clics d’ajouter un encart avec les partages vers les réseaux sociaux les plus populaires, mais aussi le partage par email, l’impression, … Ce sont des outils simples qui facilitent la vie de vos visiteurs et vous exposent aux réseaux sociaux sans effort… ou presque ! L’exposition sera d’autant plus réussie que vous aurez un site de qualité, présentant des informations uniques, un contenu riche et original.

Ces extensions peuvent être personnalisés pour présenter les réseaux les plus utiles pour votre activité.

Il est conseiller d’aller plus loin avec une implication plus importante (donc du temps, donc de l’argent !). Mais si les retours vous permettent de vendre plus, le jeu en vaut la chandelle. Dans ce cas, trouver un community manager de qualité pour animer votre présence et les interactions avec vos clients ou prospects. C’est un rôle dont on entend beaucoup parler, et qui est essentiel dans une structure qui souhaite utiliser internet comme levier commercial. Ce n’est pas un rôle de stagiaire ou de collaborateur rattaché à un chef de service en « bas » de la pyramide hiérarchique ! C’est un rôle stratégique pour développer votre image et véhiculer les valeurs de votre entreprise sur le web.

Ergonomie

L’ergonomie est le point qui peut provoquer des discussions à n’en plus finir ! Il s’agit de construire la page pour qu’elle soit le plus lisible possible, le plus « utilisable » possible. Ce n’est pas nécessairement une notion très objective et il peut être intéressant de passer par un test utilisateur.

Il est possible de réaliser ces tests dans des laboratoires et avec l’aide de sociétés spécialisées. Ces tests mettent en évidence les parties visibles et invisibles de vos pages, la compréhension et la perception de votre contenu par un utilisateur, … bref des éléments factuels et concrets qui orienteront les améliorations à apporter à vos pages.

Multi-écran

Encore un élément à considérer désormais : votre contenu sera consulté depuis un ordinateur, un téléphone ou une tablette. Alors prévoyez que vos pages s’adaptent à l’outil. C’est ce qu’on appelle (pour briller en société), le responsive design. Encore une fois, les plateformes standard offrent des modèles qui s’adaptent à l’écran de l’utilisateur automatiquement.

Micro formats, données structurées, …

Un dernier point est de structurer vos données pour aider Google et les autres moteurs à mieux « comprendre » vos pages. Si vous avez un site e-commerce (ou un site vitrine après tout), vous pouvez structurer les caractéristiques des produits de façon systématique. Cela vous ouvrira les portes de certaines pages de résultats qui sont construites à partir de ces données.

Baliser correctement les produits, les coordonnées, le logo, … est un signe pour les moteurs que vous pouvez communiquer avec eux de façon intelligente et ils vous en seront reconnaissant ! Et la reconnaissance d’un moteur, ça n’a pas de prix. Le but est bien toujours d’être mieux positionné pour obtenir plus de clics et au final plus de conversions.

Places de marché

Les fameuses places de marché ! Encore une fois, avec des données structurées, vous pourrez générer un flux pour alimenter les places de marché de votre choix (Google Merchant, Amazon, …). C’est une source de trafic importante pour vos produits et plus vous aurez de trafic, plus vous aurez de chances de convertir. La présence sur une place de marché est un signe fort vers vos prospects d’une qualité de produit ou de service. En tant qu’acheteur, préférez-vous trouver un produit sur un grand nom du web ou sur un site confidentiel ?

Votre stratégie SEO

A partir de ces éléments, à vous de construire votre stratégie ou de vous faire accompagner ! La stratégie devra prendre en compte le positionnement de votre offre, les compétences internes et celles de vos partenaires, l’importance du web dans votre business et le budget que vous êtes prêt à consacrer à votre référencement. Si le web est un média stratégique pour votre développement, suivez de près le retour sur investissement et insistez sur les actions rentables.

Alors, quelle est votre prochaine action ?

 

Nicolas Bulabois
contact@d2bconsulting.fr

De formation Ingénieur, Nicolas travaille dans le web depuis la fin des années 90 (oui, au XXe siècle, on faisait déjà du web). Avec un rôle de point de contact entre les clients externes, internes et les équipes techniques, il a mené à bien le passage d'un produit papier au tout numérique à travers différents projets web, mais aussi la mise en place d'outils basés sur le web et de processus de production dans différents domaines. Spécialiste en webmarketing, certifié Google Adwords, son objectif est de vous accompagner dans la mise en place de solutions de développement de votre visibilité pour un retour sur investissement maximal.



MENU