6 règles pour commencer à écrire pour le web

6 règles pour commencer à écrire pour le web

En ces temps où le #contenu est roi au point d’avoir engendré le « marketing de contenu » (#contentmarketing en Anglais), nous allons ici voir les points essentiels pour démarrer dans ce domaine, en particulier, pour la rédaction de contenu destiné au web (blog, réseaux sociaux, site, …). Quelques ajustements sont nécessaires pour écrire pour le web et c’est ce que vous allons développer.

L’objectif de la rédaction web est de travailler son #référencementnaturel ou #SEO pour les anglicistes.

 

Le sujet

Première question : trouver un sujet. Vous avez une expertise sur un produit ou un service. Cherchez un point de vue nouveau, une innovation dans votre approche pour écrire votre article.

 

La jungle des mots clés du web

Choisissez vos mots clés ! Il existe des outils permettant d’avoir des tendances de recherche. Même si les moteurs de recherche ont une capacité à comprendre les contenus et à faire des rapprochements sémantiques entre les recherches et les pages indexées, un résultat exact pourra être un atout face à une expression approchante. Faites l’essai avec, par exemple « dosette café » et « capsule café » ; les deux décrivent à priori le même produit mais les résultats ne sont pas classés de la même façon pour ces deux recherches.

variousserps

Mieux vaut viser l’expression la plus recherchée pour se positionner dessus. Et au passage, faites aussi vos tests avec les mots au singulier ou au pluriel ! Préférez le singulier lorsque vous écrivez pour le web.

 

Un titre, des sous-titres

Pas de réelle surprise !La masse de contenu disponible sur internet va noyer votre contenu. Donnez envie de lire votre contenu avec des titres et des sous-titres percutants. N’oubliez pas le point précédent lorsque vous écrivez les titres : ces titres doivent éveiller l’envie de lire mais aussi contenir des mots clés pertinents par rapport à votre contenu.

Si on parle de titre et sous-titres, cela signifie bien sûr que votre contenu est structuré par ce titre principal et les sous-titres qui y sont rattachés.

 

Cherchez l’interaction

C’est bien d’écrire pour le web, mais il faut être lu. Et comme il faut toujours chercher plus, il faut provoquer des réactions. #Internet (les moteurs de recherche) aime les échanges et le #buzz. Pour cela, utilisez sans en user une dose de « provocation » et posez des questions à vos lecteurs. Proposez des alternatives, des sondages, demandez des expériences, des cas concrets, … Bref, suscitez les réponses à votre contenu.
Quel est pour vous la meilleure façon qu’un lecteur vous réponde ? Laissez un commentaire pour nous donner votre technique.

 

Le web, c’est une toile

Et ce qui fait la toile, ce sont des liens entre les sites. Donc faites des liens entre vos contenus (ce qu’on appelle maillage interne), vers des contenus externes et contactez des sites amis, partenaires, … qui pourraient trouver un intérêt à faire un lien vers vos contenus. Vous trouverez ailleurs ces actions sous le terme flou de #netlinking.
Ecrivez pour le lecteur, pour qu’il trouve un intérêt à ce que vous rédigez. En donnant des informations, des trucs et astuces, avec un contenu unique et original, vos lecteurs seront plus enclins à partager votre contenu avec leur réseau.

webman

Et la conversion

S’il peut être satisfaisant d’avoir un lectorat fidèle, le but ultime est bien de convertir ces visiteurs en clients. Nous avons démarré en évoquant le « content marketing » ; c’est bien de cela qu’il s’agit. Attirer des prospects pour finalement réussir à leur vendre un produit ou un service. Ne vous y tromper pas ! En #B2B, le contenu n’est pas délivré pour le plaisir, mais bien pour développer le business de l’auteur.81s
Finalement, même un blog personnel a un objectif similaire : développer le #personnalbranding pour utiliser encore une expression à la mode, ou mettre en avant sa vie, son œuvre, montrer au reste du monde combien on a une existence palpitante et réussie !!

En conclusion

La démarche d’écrire sur le web doit être réfléchie, avec un objectif clair. Attirer des visiteurs, délivrer des informations de qualité pour ensuite convertir. Prévoyez du temps (et donc un budget) pour la rédaction, qui peut être sous traiter à condition d’avoir un prestataire de qualité et soyez patient pour récolter les fruits de ce travail (et donc un retour sur investissement).

Etes-vous prêt à démarrer ?

Nicolas Bulabois
contact@d2bconsulting.fr

De formation Ingénieur, Nicolas travaille dans le web depuis la fin des années 90 (oui, au XXe siècle, on faisait déjà du web). Avec un rôle de point de contact entre les clients externes, internes et les équipes techniques, il a mené à bien le passage d'un produit papier au tout numérique à travers différents projets web, mais aussi la mise en place d'outils basés sur le web et de processus de production dans différents domaines. Spécialiste en webmarketing, certifié Google Adwords, son objectif est de vous accompagner dans la mise en place de solutions de développement de votre visibilité pour un retour sur investissement maximal.



MENU